Processus De Création. La Génétique De La Représentation/ The Creative Process Working Group

The Creative Process Working Group studies the genetics of performance: we are interested in the pre-performance to understand better the meaning of a work of art, as well as its significance within an artist’s oeuvre and performance history in general.

Mission statement

 

How is theatre/dance/performance created? What are the resources, techniques, or tools that artists rely upon when developing their work? What kinds of labour precede the moment when art is made public? What were the artist’s initial intentions and how did he or she attempt to give shape to them? How are these documented? How does the context in which he or she has to create influence the working methods? When does a performance begins and when does it end? 

The Creative Process Working Group studies the genetics of performance: we are interested in the pre-performance to understand better the meaning of a work of art, as well as its significance within an artist’s oeuvre and performance history in general.

The working group has been created by Josette Féral and Sophie Proust. Working languages of the group are French and English without excluding other languages in so far translation can be provided.  

Work Plan (2018-2022)

The working group will remain an open forum for all issues related to the genetics of performance research. We will investigate in presentations and discussions questions of methodologies and contexts of creative processes. 

From 2019 the working group will operate along some new strategies:

·      foster specific axes of research within the genetics of performance: each year specific topics will be suggested by the conveners so as to allow deepened discussions on these issues. 

·      create more time for open discussions in the second half of the conference meeting

·      create opportunities to meet local artists and stimulate a dialogue between theory and practice. 

We will also create a platform on which the research of the members of the working group can be documented and links to individual pages can be provided. The work plan also foresees in a publication strategy in collaboration with Theatre Research International, Presençaand Brill-series. To open up to other interested IFTR-scholars we’ll organize a sponsored panel, eventually in collaboration with another working group. 

 

 

 

2018 Post-Conference Report (Belgrade)

 

The Working Group Creative Processes had five sessions during the IFTR Conference in Belgrade. Ten papers have been presented by scholars from Belgium, Brazil, Chili, Colombia, France, Hungary/Russia, Portugal and the USA. A wide range of topics within Genetic Studies on Performance have been touched: contexts of creation in periods of political transition, the pedagogy of creative processes, the importance of training techniques in the preparation of a performance, the role of creative processes within the ecologies of communities, strategies of documenting the creative process, the place of the spectator,... All these topics were not only brought to the fore as methodological and interdisciplinary questions but also as artistic practices that operate within very specific contexts. 

We were very happy to welcome also new participants in our discussions to assure the group’s dynamics for the future. Additional conference delegates visited the working group sessions and expressed their interest to become a member of the group. 

In a last open discussion the working group evaluated its working methods and it was decided to operate along the same lines for the future but at the same time to change some of its basic strategies to leave more time for discussion, which for everybody is regarded as the most important outcome of the IFTR-meetings. From next year we will send a call for papers that already proposes some basic axes of research within our field of study (e.g. methodological questions, the place of documentation, critical approaches, strategies and ways of writing) and to leave more time during the second half of the conference to deepen these questions in open sessions.  

In the future we will also try to create opportunities to meet and discuss with local artists and eventually to witness a moment of rehearsal so as to have a common reference and object of debate.  

The working group will also work on its visibility (webpage of IFTR, and through publications): see also the work plan.

Contact Conveners

Luc.vandendries@uantwerpen.be

contact@sophie-proust.com





Mission

 

Comment est créé le théâtre / la danse / la performance? Quelles sont les ressources, les techniques ou les outils sur lesquels s'appuient les artistes pour développer leur travail? Quels genres de travail précèdent le moment où l'art est rendu public? Quelles étaient les intentions initiales de l'artiste et comment a-t-il tenté de leur donner forme? Comment l’artiste s’est-il documenté? Comment le contexte dans lequel il ou elle doit créer influence-t-il les méthodes de travail? Quand commence une performance et quand finit-elle?

Le groupe de travail sur les processus de création étudie la génétique de la performance: nous nous intéressons à la pré-performance pour mieux comprendre le sens d'une œuvre d'art, ainsi que sa signification dans l'œuvre et l'histoire de la performance en général.

 

Le groupe de travail a été créé en 2004 par Josette Féral et Sophie Proust. Les langues de travail du groupe sont le français et l'anglais sans exclure d'autres langues dans la mesure où la traduction peut être assurée.


Plan de travail (2018-2022)

 

Le groupe de travail est un forum ouvert à toutes les questions liées à la génétique de la recherche de la performance. Les méthodologies et les contextes des processus créatifs y sont nos objets de recherche privilégiés.

 

À partir de 2019, le groupe de travail fonctionnera selon de nouvelles stratégies:

 

·      fixer des axes de recherche spécifiques au sein de la génétique de la performance: chaque année, des thèmes spécifiques seront proposés par les organisateurs de la groupe de recherche, afin de permettre un approfondissement des discussions sur ces questions.

·      créer plus de temps pour des discussions ouvertes dans la seconde moitié de la réunion de la conférence

·      créer des occasions de rencontrer des artistes locaux et stimuler un dialogue entre la théorie et la pratique.

 

Nous créerons également une plate-forme sur laquelle la recherche des membres du groupe de travail peut être documentée et des liens vers des pages individuelles fournis.

 

Le plan de travail prévoit également une stratégie de publication en collaboration avec Theatre Research InternationalPresençaet Brill-series. Pour s'ouvrir à d'autres membres de la FIRT qui seraient intéressés  par le sujet, nous organiserons un panel sponsorisé, éventuellement en collaboration avec d’autres groupes de travail.

 

 

 

Rapport post-conférence de 2018 (Belgrade)

 

Le groupe de travail a consacré cinq séances à l’étude des processus de création pendant la conférence de la FIRT à Belgrade. Dix communications ont été présentées par des chercheurs de Belgique, du Brésil, du Chili, de Colombie, de France, de Hongrie / Russie, du Portugal et des États-Unis. Un large éventail de sujets a été abordé dans le domaine des Etudes Génétiques sur le théâtre: les contextes de création en période de transition politique, la pédagogie des processus créatifs, l'importance des techniques de training d’acteurs dans la préparation d'une performance, le rôle des processus créatifs dans les écologies des communautés, les stratégies de documentation du processus créatif, la place du spectateur ... Tous ces sujets ont été non seulement mis en avant en tant que questions méthodologiques et interdisciplinaires mais aussi en tant que pratiques artistiques qui opèrent dans des contextes très spécifiques.

Nous avons été très heureux d'accueillir également de nouveaux participants dans nos discussions pour assurer la dynamique du groupe de travail pour l'avenir. D’autres délégués de la conférence ont assisté aux séances de notre groupe de travail et ont exprimé leur intérêt à devenir membre du groupe.

Lors d'une dernière discussion ouverte, le groupe de travail a évalué ses méthodes de travail et a décidé de fonctionner de la même façon  pour l'avenir mais en même temps de modifier certaines de ses stratégies de base pour laisser plus de temps à la discussion. A partir de l'année prochaine, nous enverrons un appel à communications qui propose déjà quelques axes de recherche de base dans notre domaine d'étude (questions méthodologiques, place de la documentation, approches critiques, stratégies et manières d'écrire) et laisse plus de temps durant la seconde la moitié de la conférence pour approfondir ces questions dans des sessions ouvertes.

À l'avenir, nous essaierons également de créer des occasions de rencontrer des artistes locaux et éventuellement d'assister à un moment de répétition afin d'avoir une référence commune et un objet de débat commun.

Le groupe de travail travaillera également sur sa visibilité (page web de IFTR, et à travers des publications): voir aussi le plan de travail.

 

Contact

 

Luc.vandendries@uantwerpen.be

contact@sophie-proust.com

 

Call for Papers IFTR 2019, Shanghai / Appel à communications IFTR 2019, Shanghai

Call for Papers IFTR 2019, Shanghai / Appel à communications IFTR 2019, Shanghai

20 October, 2018 by Luk Van den Dries | 0 comments

Call for Papers IFTR 2019, Shanghai / Appel à communications IFTR 2019, Shanghai for Working Group Creative Processes / Processus de Création Read more

Sorry, there are no articles published yet.

Stay up to date with the IFTR Weekly Digest